Florian cet artiste incompris de l’Oeuvre-Française…

Floriant Rouannet

Les oeuvres de Floriant Rouannet

L’Oeuvre-Française dispose de locaux à Lyon ainsi qu’à Paris comme le soulignait récemment Le Naufrageur. Ces deux lieux sont gérés par l’intermediaire d’une association loi 1901 répondant au doux nom « Les amis de Pierre Sidos ». Pierre Sidos c’est le charmant individu qui peut revendiquer la paternité du torchon Jeune-Nation, de l’Oeuvre- Française, des Jeunesses-Nationalistes, de la trépanation d’Alexandre Gabriac etc etc..

« Certains comme les frères Pierre, Jacques et François Sidos (fils  d’un haut responsable de la milice fusillé à la libération, les deux  premiers seront quant à eux condamnés aux travaux forcés) vont animer  des mouvements néo-fascistes cultivant la nostalgie de Vichy et de la  collaboration et célébrant Brasilliach, Degrelle, Pétain… Jeune-Nation,  l’organisation des frère Sidos sera la principale représentante de ces  mouvements néo fasciste ultra radicaux post-collaboration.

[…]

Pierre Sidos et Dominique Venner vont rejoindre brièvement le « Mouvement  Populaire du 13 Mai » pro-Algérie française crée en réaction aux émeutes  d’Alger. Les deux hommes rejoignent ensuite l’Organisation Armée Secrète (OAS) et entrent dans la clandestinité courant 1960 et Venner est arrêté et emprisonné l’année suivante.

[…]

Si Jeune-Nation  a été officiellement dissoute en tant qu’organisation elle n’en a pas  pour autant cessé d’exister. L’Oeuvre-Française n’a jamais été qu’un  prête-nom dont se servait Sidos pour maintenir Jeune-Nation en vie. »

L’article sur le nouveau local de Jeune Nation à Lyon

L’oeuvre française et les jeunesses nationalistes ont été dissoutes à leur tour mais jeune nation subsiste sous l’apparence d’un journal. L’association « Les amis de Pierre Sidos » est une énième structure visant à administrer l’héritage pétainiste.

 

Elle est déclarée le 30 novembre 2013 et présidée par le nançéen François Ferrier (ancien membre du RPR, puis du bureau politique du Front-National et élu NDP en Lorraine) responsable de la campagne anti-minaret en 2010…
ferrier Amis de Pierre Sidos

 

LES AMIS DE PIERRE SIDOS-A.P.S.
Objet : promouvoir l’oeuvre patriotique de la famille Sidos et plus particulièrement celle de Pierre Sidos.
Siège social:4 bis,rue Caillaux, 75013 Paris.
Site internet: www. amis-de-pierre-sidos
Date de la déclaration: 19 novembre 2013

 

Le nom de domaine de son site internet (qui n’est pas celui qui figure au journal officiel) à quant à lui été déposé par Florian Rouannet, un soldat fidêle de Pierre Sidos.

FlorianRouannetl'horrible

domain:      pierresidos.fr
type:        PERSON
contact:     Florian Rouanet
address:     63, rue Léon Frot
address:     75011 Paris
country:     FR
phone:       +33 6 65 60 46 50
e-mail:      
registrar:   1&1 Internet AG
changed:     11/03/2014 
anonymous:   NO
obsoleted:   NO
eligstatus:  ok
eligdate:    11/03/2014 19:44:15
source:      FRNIC

 

Florian est partout, de St nicolas du Chardonnet (fief parisien de la très fasciste Fraternité Sacerdotale Saint Pie X) aux tréfonds de la fachosphère, toujours prêt à diffuser les préceptes des idolatres pétainistes. 

 

Les tréfonds des rues parisiennes aussi il connait, on peut d’ailleurs y contempler ces oeuvre… Florian a une passion : se prendre en photo en faisant des graffitis dégueulasses et grotesques. 

Il expose ses oeuvres sur son profil VK, le réseau social russe très prisé chez les adeptes de poutine héxagonaux victimes de problème de crampes au bras droit.
Il y en a pour tous les goûts :
Floriant Rouannet

Homophobes

Floriant Rouannet

Sexistes

Floriant Rouannet

Conspirationnistes

Floriant Rouannet

Antisémites

Floriant Rouannet

Fascistes

Floriant Rouannet

Petainistes

 

Florian est domicilié au 63 rue Leon Frot à Paris  à la même adresse que Marc Rouannet, psychanaliste. Sans commentaire.

This entry was posted in Actualités, General and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Florian cet artiste incompris de l’Oeuvre-Française…

  1. Pingback: La Horde – Florian Rouanet : « Antisémitisme, j’écris ton nom »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *