[Rage] Appel à saboter la soirée de Soleil Noir à Yverdon le 26 janvier

Nous reprenons l’appel de nos ami.e.s de Rage concernant une soirée « crampe au bras droit » prévue à Yverdon, commune Suisse très proche de la frontière française le 26 Janvier. De toute évidence, des néo-nazis des deux pays seront présents.

Ce 26 janvier une soirée “dark-folk” organisée par l’association “Soleil Noir” est prévue aux Citrons Masqués à Yverdon. L’association Soleil Noir est connue depuis début 2000 pour sa proximité des milieux néo-nazis suisses-romands. L’événement est déjà annoncé sur plusieurs sites d’extrême-droite français et suisses.

Soleil Noir est géré par Lars Kophal, extrêmiste de droite connu depuis des années. Le soleil noir est un vieux symbole païen qui a été récupéré par les nazis. Aujourd’hui c’est un signe de reconnaissance dans les milieux néo-nazis. L’association ne cache pas son admiration pour le groupe “Death in June” ayant des références au IIIe Reich: l’hymne des SA figure sur un album et leur logo est la “totenkopf” (la tête de mort des SS).

En octobre 2008, Soleil Noir organisait une soirée au bar fribourgois “Elvis et Moi”. Valentine Jaquier, la propriétaire, avait été avertie, mais n’avait pas voulue prendre le problème au sérieux. Le jour du concert son bar s’est donc fait attaquer par «l’Antifaschistische Aktion Kommando nazifreie Subkultur» qui a sacagé le bar et affronté une patrouille de police.

Suite à cette action, Lars Kophal, avait annoncé qu’il envisageait de dissoudre son association “en raison du contexte de violence et des amalgames dans certains médias”.

Mais 5 ans après les faits voilà que Soleil Noir se reforme avec un nouveau site internet, un nouveau logo et une nouvelle soirée.

Deux groupes sont invités pour cette soirée: Dernière Volontée de Paris et Kriminal Kabaret de Barcelone. Dernière Volontée est créé en 1995 par Geoffroy Delacroix. Il a collaboré plusieurs fois avec der Blutharsch, un groupe arborant de nombreux symboles nazi et ayant fait des collaborations avec les fascistes italiens des groupes de rock Zetazeroalfa et Sottofasciasemplice. Kriminal Kabaret est une troupe de cabaret “alternatif” de Barcelone et il semblerait qu’elle n’ait pas d’antécédents visibles dans les milieux néo-fascistes. Le lieu “Les Citrons Masqués” a déjà acceuilli par le passé plusieurs soirées de Soleil Noir. Son propriétaire, Pierre-André Kesselring, nous a envoyé un e-mail d’insultes et ne semble pas vouloir annuler la soirée.

Le Réseau Antifasciste Genève appelle à saboter cette soirée et à harceler Soleil Noir et ses soutiens. Nous lançons aussi un appel à tous les groupes de musique à boycotter la salle des “Citrons Masqués” et à refuser de jouer dans cet endroit. Nous demandons aussi aux habitantEs d’Yverdon d’être vigilantEs et de ne pas hébérger des néo-fascistes.

Phone-bombing, mail-bombing et action directe contre Soleil Noir!

Président de Soleil Noir:

Kophal Lars
chemin du Bois-Gentil 18
CH-1018 Lausanne Suisse

Les Citrons Masqués:

Pierre-André Kesselring

Rue des Pêcheurs 4
1400 Yverdon-les-Bains

T +41 (0)24 426 56 00
F +41 (0)24 426 56 06
urban.warrior@bluewin.ch

 

Extrait d’un interview assez explicite de Lars Kophal:

A propos des années 30 :

(…)Peut-être que le seul point commun entre tous est le rejet de la modernité et un certain intérêt pour une époque-clé à la fois si proche et si éloignée de nous, si présente et pourtant marquée du sceau du refoulé, de l’interdit. Ce qui ne la rend que plus fascinante évidemment. Une époque dont les valeurs traditionnelles sont devenu les tabous d’aujourd’hui, par une étrange inversion.

A propos de la facilité plus grande à organiser des concerts darkfolk en Suisse :

Au risque de paraître très politiquement incorrect, je dirais: parce que la situation de l’immigration en Suisse n’est pas encore aussi critique qu’en France. (…) Et la gauche et l’extrême-gauche sont historiquement moins puissants.

L’obligatoire passage antisioniste (parce que ça se prétend apolitique et amateur de provocation, mais quand même, faut pas déconner…) :

(…) Je pense que le best-of de Der Blutharsch paru sur un label sioniste israélien est le pire exemple possible d’un artiste prêt à n’importe quelle clownerie pour se débarrasser d’une image devenue gênante (qu’il utilise comme un simple instrument de marketing). Certains veulent y voir la “provocation” ultime, je n’y vois qu’une pathétique pantalonnade.

L’obligatoire passage par l’identité européenne :

(…) c’est justement en se réappropriant l’intégralité de sa tradition, en réintégrant son être profond dans sa totalité que l’Européen redeviendra véritablement lui-même, différencié et unique… (…)

Pour une sub-culture débarassée des néo-nazis!

Pas de fachos dans nos régions!

RAGE – Réseau Antifasciste Genève

This entry was posted in Actualités and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to [Rage] Appel à saboter la soirée de Soleil Noir à Yverdon le 26 janvier

  1. kiteklatt says:

    Les gars, sur ce coup là, j’ai bien peur que vous vous foutiez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude…

    Le précédant groupe des membres fondateurs de Death In June, Crisis, était très actif dans la scène anarko-punk anglaise de l’époque… Death in June fait des allusions aux nazis? Joy Division et Slayer aussi… Faut ptêtre différencier ces groupes des trucs pour bas du front de RAC, de NSBM ou de merdes identitaires…

    Concernant Lars Kophal, on a été collègues lorsque j’étais en apprentissage et la personne que je connais est loin d’avoir le profil de « l’activiste d’extrême droite » que vous dépeignez… Après c’est sur que je suis pas dans sa tête, mais quand même. Je me souviens du magazine Reactor au début des années 2000, dont il était le rédac chef, qui faisait la promotion de la culture alternative, y compris punk et milieu squat, ça colle pas trop avec le facho de base j’ai l’impression…

    Après c’est pas impossible que ce genre de soirée attire effectivement des nazillons… A ce moment là, je trouverais plus judicieux d’aller à cette soirée en tant qu' »observateurs », et choper les types qui tireraient des zieg heil si y’en a, plutôt que bêtement aller pour tout foutre en l’air. Parce que non seulement ça vous ferait pas une très bonne pub, mais en plus ce genre d’action s’apparente ni plus ni moins à une certaine forme de censure et de totalitarisme, ce qui colle pas terrible avec vos principes il me semble…

    Voilà pour ce que j’en dis hein…

    salutations rouges et noires!

  2. TiC says:

    Bonjour,
    je viens de tomber par hasard sur cet article et j’aimerais donner un avis nettement différent du votre concernant les groupes dont vous parlez ici et que visiblement, vous ne connaissez absolument pas!
    Tout d’abord, au sujet de DEATH IN JUNE. Vous avez volontairement(?) oublié de dire que le groupe s’est formé sur les cendres de CRISIS, groupe de punk anglais créé en 1977 bien connu pour son combat antifasciste (à ce sujet, ils ont écrit la fameuse chanson « white youth » dans laquelle se trouve les paroles suivantes : « we are black, we are white and together we are dynamite » adaptées en français par les bérurier noir à la fin de « porcherie » sur viva bertaga). Pour la totenkopf, comme une large partie des groupes de la scène apocalyptic / dark folk, les symboles en référence à la guerre sont souvent utilisés. Mais avez-vous ne serait-ce qu’une seule preuve du fanatisme néo-nazi du groupe? Des images le bras tendu? Des vidéos de concert? A la rigueur, vous allez ressortir l’amitié du groupe avec Boyd Rice, mais là encore, il suffit de connaitre un minimum le bonhomme ainsi que son œuvre pour savoir que c’est du vent…

    Ensuite, concernant le concert saccagé en 2008, il s’agit de la référence au groupe CAMERATA MEDIOLANENSE. Là encore, mis à part les différents articles écrits par les supporters de la destruction de ce bar lors de cet évènement, pourriez-vous apporter la preuve que ce groupe, composé de musiciens néoclassiques est le descendant direct des jeunesses hitlériennes?
    Parce que, honnêtement, aller attaquer à 50 un bar dans lequel se tient un concert composé quasi exclusivement de goths, ça me parait un peu excessif, pas vous?

    Et enfin, au sujet de DERNIÈRE VOLONTÉ, ils ont effectivement collaboré avec DER BLUTHARSCH, mais là encore la seule et unique chose qu’il est possible de reprocher à D.V. est d’avoir participé avec un morceau sur une compilation sur Codreanu, mais c’était en 2001… Nous sommes en 2013, il serait bien de s’intéresser à l’évolution du groupe! Aujourd’hui, ils jouent de la pop pure et dure! Bien loin (loin loin loin) de ce que vous pouvez imaginer. Là aussi, vous ne trouverez JAMAIS une seule preuve concrète du fait que ce groupe est tendancieux. Aucune photo « bras tendu » ni rien.

    Et pour finir, il serait chouette de mettre les sources de vos extraits d’interviews.

    Merci

  3. Pingback: [Rage] Appel à saboter la soirée de Soleil Noir à Yverdon le 26 janvier « Fafwatch | Chronique des Droits de l'Homme | Scoop.it

  4. squirrel says:

    Par rapport au groupe death in june c’est pas un bon argument, c’est loin d’etre un groupe nazi. L’estethique est peut etre maladroitre pout certains, mais c’est plutot une reprise des symbioles de la sa dans le sens estetique crypto gay. C’est ce qui rend la « scène  » darkfolk pourrie, les imageries de ce genre de groupes a été mal interpretée et ce qui fait que des tas de nazillons se sont mis a écouter cette musique….

  5. Pingback: [Rage] Appel à saboter la soirée de Soleil Noir à Yverdon le 26 janvier « Fafwatch | Intervalles | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *